fbpx
+41 (0) 76 563 20 90 info@fred-martignier.ch

Comment le coaching relationnel accompagne une crise de couple – Partie 1/2

 

Comment en êtes-vous arrivés là ? Vous ne savez plus. Vous rencontrez des problèmes relationnels avec votre partenaire. Son comportement vous horripile. Votre couple est en crise et vous ne vous parlez plus. Où sont donc passés ces moments de complicité que vous partagiez ? Comment s’en sortir et retrouver une relation saine ? Comment savoir s’il est temps de rompre ?

Face à ces difficultés inhérentes à la vie de couple, le coaching relationnel vous outille de moyens pour surmonter une crise. Et même d’en profiter pour exploiter votre potentiel ! Au cours d’une thérapie brève, nous cherchons à identifier les mécanismes qui se sont mis en place plus ou moins consciemment dans votre relation de couple.

Pour comprendre où s’enracinent les conflits, prendre du recul s’impose. Un schéma du cycle l’évolution de la vie d’un couple est d’une grande aide à décortiquer ce qui se joue dans cette relation quand elle se déséquilibre. Sur la base de ma pratique, voici les 7 étapes de la vie de couple identifiées à traverser à deux. 

En conclusion, découvrez des exemples de techniques de coaching stratégique mises en pratique en cabinet. Ainsi, vous aurez un aperçu de comment se passe une consultation en cabinet pour avancer dans la vie avec votre compagne/on.

 

Phase 1 de la vie de couple de 0 à 3 ans : de la passion aux premières crises à surmonter

 

SENTIMENTS PASSIONNELS ET LUNE DE MIEL DE JEUNES AMOUREUX

C’est la période de la rencontre avec l’autre, de la séduction, de la fusion. Les émotions sont intenses. Porté par l’excitation et ébloui par ce partenaire idéalisé, on imagine volontiers qu’il ou elle va pouvoir combler tout ce qui nous manque. Lorsqu’on n’est pas occupés à se découvrir, surtout sexuellement, cet autre occupe toutes nos pensées

On souhaite tout mettre en commun : sa vie, sa maison, ses relations amicales, familiales, ses projets, ses joies, ses souffrances. L’idée de tout ce qu’il/elle nous apporte nous baigne dans une sorte de réconfort mielleux. L’union se forme sans même penser à ce qu’on lui apporte en retour parfois.

Des confidences aux douces paroles, tout est mis en place pour plaire. On s’entend tellement bien que la rupture est impensable. Bref jusque-là, en règle générale, aucune complication. Le pardon est facile. La marge de tolérance est totalement souple et les écarts sont facilement acceptés.

 

ÉTABLISSEMENT DES NORMES ET DE RÈGLES DANS LA RELATION SENTIMENTALE

L’euphorie des débuts laisse place à une certaine monotonie. Le canapé a soudainement plus de succès que le lit. Désormais, il s’agit de réglementer le quotidien que l’on partage et nos relations avec l’extérieur.

L’impression de connaître son partenaire est telle que les normes s’établissent parfois d’elles-mêmes, sans dire un mot. La communication devient davantage non-verbale. Dorénavant, chacun sait ce qu’il convient de faire ou pas. Cette stratégie peut par exemple éviter des discussions houleuses au sujet des relations de son partenaire avec les autres hommes ou femmes dans la vie de tous les jours.

En effet, certaines attitudes ou comportements fâchent et contrarient. Ils agissent comme des détonateurs de scènes de ménage. La réconciliation se fait encore seule. Nous verrons plus loin que cette économie d’énergie et de parole est cependant le terreau de nombreux conflits de fond. Ils tendent à s’ancrer et à s’envenimer avec les années de vie commune

Un des objectifs d’un coaching relationnel en accompagnement d’une crise de couple est d’ailleurs de revenir sur ces ancrages.

Coaching relationnel et crise de couple

PRISE DE POUVOIR DE L’UN OU DE L’AUTRE DES PARTENAIRES

À ce stade, le couple est installé dans sa routine et ses habitudes. Ce sont maintenant les enjeux de domination et soumission qui viennent petit à petit façonner la relation. Très souvent, l’un prend l’ascendant sur l’autre notamment au niveau du pouvoir décisionnaire.

L’attribution des tâches et des rôles s’effectue avec plus ou moins de satisfaction des partenaires. Chacun sert les dents et fait semblant d’aller bien. Inévitablement, une lutte plus ou moins silencieuse s’enclenche pour déterminer qui prend les commandes dans les différentes sphères du couple pour définir la suite. Par exemple :

  • La dispute pour la priorité à la vie professionnelle ;
  • Les désaccords sur l’éducation des enfants ;
  • Les tensions au sujet des tâches ménagères ;
  • Les mésententes sur le choix du lieu de vie.

De passagères, les crises deviennent régulières.

 

CONFLITS À RÉPÉTITION & CRISE DE COUPLE INSOLUBLE

Lorsqu’un des partenaires n’est pas satisfait de la place qui lui est accordée dans l’espace du couple, la lutte s’amplifie. Les conflits sont au rendez-vous et surviennent avec leur cortège de reproches et leur parade des « tu es toujours/jamais … ».

La communication s’articule sur deux niveaux, l’indice et l’ordre. L’indice est ce que vous pourriez lire n’importe où, c’est une information. L’ordre est quant à lui beaucoup plus difficile à décrypter. C’est tout ce qui est transmis sans que cela soit dit. Par exemple : “- Laisse ! Je vais le faire” serait l’indice. L’ordre caché derrière cet indice pourrait être : “- Comment peux-tu être aussi maladroit/e que ça ?…”.

Il arrive que les conflits s’accumulent sans trouver d’issues. Se profile alors le spectre de la question capable de vous plonger dans un grande anxiété et tristesse : est-ce que je dois le/la quitter ?

La rupture est parfois imminente.

Découvrez les étapes suivantes ici.

 Et vous ? Quelle phase traverse actuellement votre couple ? Souhaitez-vous en parler autour d’un café ?Un café-coaché pour le point sur ma vie de couple  

Mon analyse de coach et comment le coaching relationnel accompagne une crise de couple :

C’est quand on en est là, dans ces conflits, que l’on vient généralement chercher de l’aide et des solutions. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Dans le cas contraire, cela peut être le signe annonciateur que les partenaires sont déterminés à stopper la relation et se séparer.

Face à la crise, la question « est-ce que je dois partir ou rester ? » est somme toute binaire et limitante. L’alternative à explorer dans un cadre thérapeutique serait de s’interroger sur « comment revenir à ce que c’était avant ? ». Est-ce qu’on s’attaque au couple, sous-entendu à sa mise à mort, ou à la dynamique du couple ?

Le cabinet offre un espace où vous pouvez déposer tout cela à votre rythme et en toute confidentialité. De nombreux outils sont disponibles en thérapie pour expliciter les normes et les règles qui se sont rigidifiées et empêchent la relation d’évoluer.

Par exemple, des exercices simples tels que “la ligne du temps”. Ils permettent d’explorer de nouvelles configurations dans la relation où la personne puisse imaginer se sentir bien. Très souvent la personne est en “surchauffe” mentale. Il donne une bouffée d’oxygène au cerveau fatigué. Ce jeu de visualisation vise à décaler le focus d’une pensée négative vers un ressenti agréable. 

Cette pirouette mentale est ludique et facile d’accès. Elle soulage la charge mentale et émotionnelle en jeu et favorise la reprogrammation neuronale. Une fois que tout ça est mis à plat, la personne est normalement plus au clair sur ce sur quoi elle veut tendre dans sa vie relationnelle.

Cet outil, comme une multitude d’autres issus de la PNL, l’analyse transactionnelle et le coaching, donnent généralement de bons résultats et rapidement. Le cadre thérapeutique est bien sûr nécessaire pour ramener cette “matière première” au moment présent. Et de là, en extraire des stratégies et des solutions pour des relations durables et heureuses.

Dans sa progression, la personne est à ce stade prête à envisager une nouvelle version de sa relation de couple. Ou pas.